18 propositions pour améliorer la qualité de vie au travail dans le spectacle vivant


Depuis 10 ans, nous le rappelons : la transformation numérique de nos organisations est avant tout une transformation manageriale. La gestion des compétences, les nouvelles relations aux publics en régime numérique, l’évolution des modèles de coopération et de gouvernance viennent rencontrer les enjeux fondamentaux – défense du bien commun, la citoyenneté, la justice sociale ou les droits culturels. Ces sujets ne peuvent être traités que sur les plateaux, comme le rappelle Micha Ferrier-Barbut en Edito du Plaidoyer pour la QVT, production collective réalisée à l’occasion d’une rencontre professionnelle du 19 juin 2023 au Les Nuits de Fourvière et présentée ce mois-ci aux BIS à Nantes.

Il est attendu de ces concepts qu’ils soient déclinés au sein de l’entreprise culturelle.
Les soins portés au mode de gouvernance, au management, à la qualité de vie, aux conditions de travail, à la sécurisation physique, au bien-être ou à la reconnaissance sont désormais des critères décisifs.
Si certaines institutions culturelles ont compris l’urgence du changement,
la grande majorité, constituée, rappelons-le, de très petites entreprises, n’a
pas les moyens de répondre à ces aspiration.

Micha Ferrier-Barbut, sociologue

En 18 propositions concrètes dont nous devons signaler la qualité de la restitution (niveau de lecture, lisibilité de la composition, utilisation judicieuse de la facilitation graphique), ce Guide pose des pratiques clés à mettre en place dans une époque de recomposition de notre secteur et de nos organisations.

À diffuser largement.