Concerts, livres, pièces de théâtre, expositions, coups de cœur artistiques, littéraires, musicaux… Qui parmi nous n’a pas déjà partagé ses goûts en famille ou entre amis en diffusant des données sur la toile ?

À travers ces nouveaux usages et cette nouvelle masse de données, la culture se retrouve au cœur d’un nouvel écosystème : celui de la production et de la diffusion de données personnelles.

Le Big Data apporte ainsi de nouvelles perspectives à la diffusion des œuvres culturelles. À l’heure où la valorisation de l’expérience utilisateur est un facteur clé de la transformation numérique, collecter et analyser les préférences et consommations culturelles de chacun, comprendre les groupes de personnes ayant des intérêts communs, ne permettrait-il pas de proposer des offres et des contenus de plus en plus adaptés à nos envies ?

Lire la suite sur http://www.deloittedigital.fr/data-culturelles-data-personnelles-vers-une-culture-de-la-donnee/