Le 13 décembre 2020, le Département des études de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture publie une étude officielle sur les pratiques culturelles des Français pendant le premier confinement.

Une comparaison pour mesurer les écarts de pratique liés au contexte de confinement

Les résultats de cette enquête réalisée par le Crédoc au printemps 2020 sur les Français âgés de 15 ans et plus, interrogés sur leurs pratiques culturelles durant cette période particulière, comparés à ceux de l’enquête Pratiques culturelles réalisée tout au long de l’année 2018, permettent de mesurer les écarts de pratique liés au contexte de confinement.

L’étude pointe notamment ce paradoxe : « […] alors que le confinement printanier a contribué au creusement des inégalités sociales et économiques dans de nombreux domaines, les pratiques culturelles apparaissent à l’inverse moins clivées et certains écarts sociaux et générationnels se réduisent même pour nombre d’entre elles. »

Télécharger l’étude d’Anne Jonchery et Philippe Lombardo (Collection Culture études, 44 p., décembre 2020) : CE-2020-6_Pratique culturelles en temps de confinement-web.pdf

Principaux enseignements et analyses de l’étude avec Anne Jonchery

Cette étude révèle une réduction des écarts sociaux et générationnels et l’exploration de nouveaux usages numériques par les seniors et les classes populaires, résume France Culture dans une analyse publiée avec sa coauteure, Anne Jonchery.

Dans le contexte du premier confinement de près de deux mois où l’organisation du temps, le mode de travail et la scolarité ont été complètement bouleversés et alors que l’accès à la culture de sortie et à de nombreux biens culturels physiques était impossible, le Département des études de la prospective et des statistiques relève notamment :

Une intensification des pratiques en amateur – musique, danse, dessin, peinture, sculpture, montage audio ou vidéo, activité scientifique ou technique – et une forte consommation de contenus culturels sur écran – vidéos en ligne et jeux vidéo – accompagnée d’un boom de l’utilisation des réseaux sociaux, tandis que l’écoute de musique et la lecture de livre ont chuté.

Et alors que le confinement printanier a contribué au creusement des inégalités sociales et économiques dans de nombreux domaines, les pratiques culturelles apparaissent moins clivées, au plan social et au plan générationnel

Les seniors et les classes populaires ont même exploré de nouveaux usages culturels. 

La visualisation de ces données et une interview d’Anne Jonchery sont à découvrir sur le site internet de France Culture : Confinement : de nouveaux usages culturels d’internet et des pratiques moins clivées (article de Benoît Grossin, 13 décembre 2020).

https://www.tmnlab.com/wp-content/uploads/2020/12/Capture-décran-2020-12-14-à-15.20.10-1024x949.pnghttps://www.tmnlab.com/wp-content/uploads/2020/12/Capture-décran-2020-12-14-à-15.20.10-150x150.pngClément CoustenoblePublicationsBlogs et revues en ligne,CM et Réseaux sociaux,Données culturelles,Open data,Relations avec les publicsLe 13 décembre 2020, le Département des études de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture publie une étude officielle sur les pratiques culturelles des Français pendant le premier confinement. Une comparaison pour mesurer les écarts de pratique liés au contexte de confinement Les résultats de cette enquête...le laboratoire Théâtres & Médiations Numériques