Le « Web 3.0 », dit aussi « Web sémantique » ou « Web des données », repose sur une extension des normes fondamentales du web. Ce document se veut un référentiel de formation à ce sujet pour les acteurs culturels. Une publication du Ministère de la Culture.

Cette évolution technologique, la plus importante depuis la création du web au début des années 1990, est en train de transformer le web en une gigantesque base de connaissance. Elle permet, entre autres, la réalisation d’outils recherche d’information, de navigation, de visualisation, de traduction et à terme de raisonnements automatiques, hors de portée des moteurs de recherche classiques.

Elle est cependant quasiment inconnue du grand public (à la différence du Web 2.0, par exemple) car elle impacte en premier lieu l’écosystème profond du web, ce que l’on appelle « le web invisible », c’est-à-dire les gisements d’informations contenus dans les bases de données sous-jacentes au web. A terme, le Web 3.0 impactera fortement le champ culturel, tant sur le plan de l’organisation des ressources numériques que sur celui des usages, des outils et des infrastructures.

Dans cette perspective, la feuille de route ministérielle « Métadonnées culturelles et transition Web 3.0» propose une vingtaine d’actions-clés à mener à court-moyen terme. L’action n° 9 de la feuille de route a notamment pour objectif de mettre en place un programme de formation transverse destiné à l’ensemble des personnels potentiellement ou directement acteurs dans ces évolutions au sein du ministère de la Culture et de la Communication (MCC) et de ses établissements sous tutelle. Le développement des compétences apparaît en effet d’autant plus décisif que les spécificités du Web 3.0 sont encore trop peu connues, et encore moins techniquement maîtrisées, au sein des institutions culturelles.

Pour répondre à ce besoin, un groupe d’experts, piloté par le Département du recrutement, de la mobilité et de la formation du MCC, a élaboré un référentiel de formation consacré aux technologies orientées Web 3.0. Ce document est destiné à servir de base à la construction de l’offre de formation du secrétariat général, ouverte à l’ensemble des structures du ministère (administration centrale, directions régionales des affaires culturelles, établissements publics, services à compétence nationale, etc.). L’enjeu de ce programme de formation transverse est :

• de faire monter en compétence, de façon homogène, l’ensemble des agents impliqués dans des projets orientés Web 3.0,
• de développer au sein du ministère et de ses établissements une culture commune du changement et de l’innovation,
• de faciliter l’émergence de projets traversant les disciplines et les organisations.

Le référentiel est composé de quatre modules. Le premier est à la fois un stage d’initiation aux enjeux du web 3.0 et la première étape d’un parcours constitué ensuite de trois modules spécialisés s’adressant plus spécifiquement a certains acteurs dont les métiers se trouvent au cœur de ces évolutions :
• Les chefs de projet Maîtrise d’ouvrage (MOA)
• Les chefs de projet Maîtrise d’œuvre
• Les professionnels de l’information-documentation

En savoir plus

Télécharger le PDF Sensibilisation et formation des acteurs culturels « Web sémantique, Web des données »

Publié en décembre 2015 par le Ministère de la Culture.

Dans la mesure où ce référentiel peut être utile dans d’autres contextes (ministères, organismes publics ou privés, etc.), celui-ci est publié sous licence CC By SA afin d’en garantir la plus grande réutilisabilité.

http://www.tmnlab.com/wp-content/uploads/2018/09/Capture-décran-2018-09-04-16.21.00-1024x670.pnghttp://www.tmnlab.com/wp-content/uploads/2018/09/Capture-décran-2018-09-04-16.21.00-150x150.pngAnne Le GallPublicationsDonnées culturelles,Référencement / SEOLe « Web 3.0 », dit aussi « Web sémantique » ou « Web des données », repose sur une extension des normes fondamentales du web. Ce document se veut un référentiel de formation à ce sujet pour les acteurs culturels. Une publication du Ministère de la Culture. Cette évolution...le laboratoire Théâtres & Médiations Numériques