Que savons-nous aujourd’hui des publics in situ et des publics en ligne, des usages que les uns et les autres font de l’offre proposée par les équipements culturels, et surtout des relations qu’ils entretiennent ? Cette Rencontre culture numérique 2017, organisée par le Ministère de la culture et de la communication en partenariat avec le Musée du Louvre, est basée sur la publication « Culture et recherche » du Ministère de la culture et de la communication, dont le nouveau numéro consacré à la question des publics à l’heure du numérique a été coordonné par Olivier Donnat (Parution : février 2017).

Les travaux du TMNlab seront présentés par Marion Denizot, maître de conférences en études théâtrales à l’Université Rennes 2 et co-directrice scientifique de l’Etat des lieux du numériques dans les théâtres, dans la conférence d’ouverture « Croisements de publics, croisements d’usages ? » le lundi matin.

Notons aussi les invitations de Julia Passot, responsable de la communication du Théâtre du Rond-Point, à la table « Médiation numérique : retours d’expérience » du lundi (16h15 – 17h45), et celle de Bruno Caillet, designer relationnel et coordinateur de la coopérative Artishoc, pour la conférence « Les promesses du numérique : où en sommes nous ? » du mardi matin, à laquelle sera également présent le sociologue Dominique Cardon que nous avions eu le plaisir d’accueillir pour une Rencontre TMNlab sur les nouveaux usages du web culturel (2014).

Pour y assister :
Lundi 27 et mardi 28 (matin uniquement) à l’Auditorium du Louvre (Paris)
Inscription gratuite indispensable sur le site des Rencontre Culture Numérique

Zoom sur…

Présentations détaillées des 3 rendez-vous repérés ci-dessus
Programme complet des deux jours le site des Rencontre Culture Numérique

Lundi 27 mars, 9h45-13h
Croisements de publics, croisements d’usages ?
Les   outils   numériques   induisent   une   démultiplication   des   modes   d’accès   et   des   formes   de
participation  des   usagers   des  équipements  culturels,  ébranlant  les   frontières   et  les   catégories   qui servaient à penser et à étudier la question des publics. A travers les exemples de quatre institutions
culturelles (le Musée du louvre, la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, les Bibliothèques
de Grenoble, les Archives départementales des Hautes Alpes) et la restitution d’une première étude-
état   des   lieux   du   numérique   dans   les   théâtres   en   France,   cette   session   interroge   notamment   les relations entre la fréquentation in situ d’un équipement et la consommation en ligne de contenus relatifs  à   celui-ci, ainsi que   la capacité de l’offre en ligne à contribuer à l’élargissement et au
renouvellement des publics.
– Anne Krebs, chef de service adjoint du Centre Dominique-Vivant Denon du Musée du Louvre
– Florence Lévy-Fayolle, responsable de la cellule études et marketing de la RMN-GP
– Olivier Zerbib, maître de conférences en sociologie à l’université Grenoble Alpes
– Gaël Chenard, directeur des Archives départementales de la Vienne et ancien directeur des
Archives départementales des Hautes-Alpes
– Marion Denizot, maître de conférences en études théâtrales à l’Université Rennes 2

Lundi 27 mars, 16h15 – 17h45
Médiation numérique : retours d’expérience
Le   développement   de   la   médiation   numérique,   entendue   comme   le   lien   entre   les  institutions culturelles et les publics via les technologies digitales, modifie les usages et oblige à repenser le rapport au public dans une perspective participative. Ainsi, si les études menées  sur le Mooc de Versailles   et   l’application   du   Centre   Pompidou   donnent   à   voir   des   pratiques   et   des   modes de réception spécifiques des contenus proposés, les retours d’expériences du théâtre du Rond-Point et des   Archives   départementales   de   Vendée   montrent   comment   la   proposition   de   systèmes de participation et de dispositifs collaboratifs mobilise les publics.
– Julia Passot, responsable de la communication du Théâtre du Rond-Point
– Caroline Gaillard, responsable des études  des publics du Château de Versailles
– Patrice Chazottes, directeur adjoint des publics en charge de la médiation du Centre Pompidou
– Françoise Baudat, conservateur du patrimoine, chef de service aux Archives départementales de la
Vendée

28 mars Matin (9h30-12h30)
Les promesses du numérique : où en sommes nous ?
Le numérique a souvent été présenté comme un puissant vecteur de démocratisation : plus de liberté donnée à chacun d’exprimer ses opinions et son potentiel créatif, plus de facilités pour accéder à l’ensemble des productions culturelles, plus d’opportunités pour découvrir des contenus originaux ou   pour   enrichir   ses   expériences   culturelles,   etc.   La   liste   des   vertus   qui   lui   ont   été   prêtées   est presque sans limite. Aujourd’hui, le recul commence à être suffisant pour tenter un premier bilan : dans   quelle   mesure   les   promesses   du   numérique   ont-elles   été   tenues   ?   Pour   débattre de cette question, cette session réunit Dominique Cardon, dont les travaux sur le numérique font autorité, et trois  acteurs  du monde culturel aux riches  parcours  dans  leur domaine respectif : Patrick Bazin, Vincent Poussou et Bruno Caillet.
– Dominique Cardon, sociologue et professeur à Sciences Po / Medialab
– Vincent Poussou, directeur des publics et du numérique à la  Réunion des musées nationaux –
Grand Palais (Rmn-GP)
– Patrick Bazin, ancien conservateur général des bibliothèques, ancien directeur de la Bibliothèque
municipale de Lyon et de la Bpi (Centre Pompidou)
– Bruno Caillet, designer relationnel et coordinateur de la coopérative Artishoc

Anne Le GallQue savons-nous aujourd'hui des publics in situ et des publics en ligne, des usages que les uns et les autres font de l'offre proposée par les équipements culturels, et surtout des relations qu'ils entretiennent ? Cette Rencontre culture numérique 2017, organisée par le Ministère de la culture et de...le laboratoire Théâtres & Médiations Numériques