Date / Heure : 06/11/2020 à 9 h 00 - 15 h 30
Lieux : [en ligne]
Catégories : Un événement repéré pour vous


Créée par et pour des personnes déficientes visuelles, le GIAA apiDV accompagne plus de 3500 personnes aveugles ou malvoyantes qui étudient, travaillent, lisent ou se cultivent. Il promeut leur pleine intégration dans la société. A travers ce forum, les membres du GIAA apiDV s’engagent au service de l’accessibilité numérique dans le monde de l’emploi et de la culture (sites internet, logiciels professionnels, livre numérique, film…). L’après-midi est dédié est l’accessibilité dans la culture grâce, notamment, au numérique.

Même si le thème dépasse le champ de spectacle vivant, il nous semblait intéressant le partager ce rendez-vous avec les communauté.

Pour suivre la journée, il faut s’inscrire sur le site de l’association en cliquant ici.

Programme de l’après-midi :
« Une Culture plus accessible pour les déficients visuels ? »

14h-14h50 : « Toucher : interdit d’interdire ! »

Animée par Bertrand VERINE, administrateur du GIAA/apiDV et président de l’Association Pour la Fondation du Toucher.

Comment enseigner les arts plastiques par le toucher ? Comment utiliser de nouveaux outils numériques dans l’accès à la culture (œuvres d’art, expositions, musées) ? Comment les acteurs culturels ou les artistes s’emparent-ils de ces outils ?

Avec la participation de :

  • Rima DHRIF, (Cité des Sciences et de l’Industrie) et Marie-Pierre WARNAULT (Cité de l’Architecture et du Patrimoine), deux expertes en accessibilité culturelle pour les publics déficients visuels,
  • Florence BERNARD, professeure agrégée, docteure en arts plastiques, artiste graveur, et l’artiste The Blind, créateur d’œuvres de street art intégrant du braille et de tableaux sonores faisant appel au toucher.

14h50-15h40 : « Ecouter, permis de permettre ! »

Animée par Sylvain NIVARD, administrateur du GIAA apiDV, président de l’Association Valentin Haüy.

Comment les nouveaux outils et de nouveaux savoir-faire renouvellent l’utilisation du son comme vecteur d’accès à la culture.

Avec la participation de :

  • Dune CHERVILLE, audio-descriptrice de film
  • Séverine HAMELIN, Responsable des relations avec le public, Le Quai-Centre Dramatique National Angers-Pays de la Loire ;
  • Nicolas BARDINET, audio-descripteur de bandes dessinées de Tintin à destination des personnes empêchées de lire, GIAA apiDV Nouvelle-Aquitaine,
  • Éric MAILLET, artiste « plasticien sonore ».

15h40-16h00 : remise du Manifeste pour un meilleur accès à la Culture

Présentation des 6 priorités pour une culture plus inclusive grâce à l’innovation et au numérique par Pierre MARRAGOU, président du GIAA apiDV

Intervention et débat avec Thierry JOPECK, haut fonctionnaire en charge du handicap et de l’inclusion au ministère de la Culture.

Anne Le GallCréée par et pour des personnes déficientes visuelles, le GIAA apiDV accompagne plus de 3500 personnes aveugles ou malvoyantes qui étudient, travaillent, lisent ou se cultivent. Il promeut leur pleine intégration dans la société. A travers ce forum, les membres du GIAA apiDV s’engagent au service de l’accessibilité numérique...le laboratoire Théâtres & Médiations Numériques